FJ Architectures | ARCHITECTURE ET EAU
GUATAVITA - COLOMBIA
GUATAVITA - COLOMBIA

ARCHITECTURE ET EAU


  • 26 Mai


  • fabioj

GUATAVITA – COLOMBIE
CONCOURS INTERNATIONAL – UIA
PREMIER PRIX – REGION AMERIQUE
MONTANT DES TRAVAUX non estimé
ETUDE 1999
EQUIPE Fabio Jimenez, Monica Sanchez

L’antique culture Muisca, dans le Nord de la cordillère des Andes, préexistait à l’arrivée des Espagnols. Dans la mythologie de ce peuple indigène établi dans une région montagneuse, à 2 600 mètres d’altitude environ, les lacs et les réservoirs naturels étaient des sites sacrés. Ils étaient à l’origine de la vie, et comme tels, des lieux pour les offrandes les plus riches. Le plus célèbre d’entre eux est le lac de Guatavita, cadre de la légen-daire cérémonie d’ « El Dorado ».

L’exubérante richesse d’un cacique, venant s’immerger dans ses eaux couvertes de poussière d’or pour jeter en son centre céramiques, pierres et métaux précieux devait alimenter l’une des plus extravagantes chimères nées de la rencontre entre Ancien et Nouveau Monde.

LA TERRE, LE GRAND UTÉRUS
Nous proposons donc la réhabilitation du lac de Guatavita en lui rendant son rôle premier au sein de l’espace territorial colombien.

Les Muiscas considéraient ces lacs comme autant de seuils symbolisant des lieux d’accès vers l’au-delà. Ces passages nous permettent de parvenir jusqu’au grand utérus cosmique souterrain.

Enfouie dans le sol, la réalisation architecturale matérialise le lien avec la terre ; les matériaux de construction, en terre cuite, perpétuent une méthode de construction traditionnelle.

Nous offrons une alternative pour l’approche de la nature en présentant un élément du patrimoine que les grandes civilisations préhispaniques ont laissé en héritage au monde. Un patrimoine qu’il est nécessaire de reconnaître alors que nos cultures sont partout sous la menace de la crise de l’approvisionnement en eau.

UN PARCOURS MYTHIQUE VERS L’EAU
Ce projet concerne l’ascension depuis la zone muséographique située en bordure du marais jusqu’au lieu de culte.

Quatre expériences sensorielles inspirées par ce mythe afin d’offrir au visiteur une préparation spirituelle avant qu’il n’accède au sanctuaire naturel:

NAÎTRE – De la lagune surgit la mère procréatrice de l’univers
TOUCHER – Le contact avec l’eau réaffirme notre présence dans la vie
SUSPENDRE – Un seuil sensuel avant le contact avec l’élément liquide
REJOINDRE – En suivant le parcours de l’eau, on retourne vers l’origine de la vie

Une série de sentiers en pierre, bordés d’arbres – des essences végétales locales – serpente en montant tandis que la musique subtile de l’eau et le chant des oiseaux accompagnent le promeneur.